ColibriHISTOIRE D'AQUA DYN

L’aventure d’Aqua Dyn a débuté il y a 14 ans, en INDE du sud, à Auroville au nord de Pondichéry. Dans le contexte favorable de cette ville, qui sous l’égide de l’Unesco œuvre pour la planète entière, Bhagwandas, chercheur et fondateur Français d'Aqua Dyn, a dédié ses travaux à la mise au point d'une eau de grande qualité.
C’est en 1993 qu’un livre de Jacques Collin au titre évocateur : "l’eau, le miracle oublié" tombe sur la tête du fondateur d’Aqua Dyn. Dès lors, passionné par l’ouvrage, l’aventure démarrait.

Les premières années entièrement consacrées à la recherche, ont débouché sur une technique de purification et de dynamisation permettant d’offrir une eau de grande qualité à la communauté d’Auroville. Les premières missions d’Aqua Dyn, s’orientent également vers de multiples causes humanitaires.
La difficulté pour trouver des fonds destinés à poursuivre leur mission humanitaire, l’intérêt constant des visiteurs européens devant la qualité exceptionnelle de cette eau dynamisée engage alors l’équipe d’Aqua Dyn dans une aventure commerciale dont la première étape sera L’Europe.
Ils décident de créer  la Fontaine Mélusine destinée à ce marché européen.

Dans son livre, J. Collin explique de nombreux mystères de l'eau et  relate l'histoire fascinante d'un scientifique Français, membre de l'Académie des Sciences de Paris dans les années 50, dénommé Marcel VIOLET. Il avait mis au point un petit appareil nommé bio oscillateur pouvant capter des courants de très hautes fréquences; il les avait appelées "ondes biologiques", car indispensables à la Vie. Cet illustre personnage, avait obtenu des résultats étonnants, d'abord sur lui-même, s'étant guéri en 3 mois d'une maladie incurable, et par la suite, durant plus de vingt ans sur des milliers de gens buvant de son eau. Tous ces résultats furent consignés et identifiés par de nombreux médecins et scientifiques de l'époque. Conscient de l'importance de cette découverte et de ses applications, M. Violet en fit don à l'humanité lors d'une conférence publique qui eut lieu en 1960 devant une assemblée de scientifiques et de médecins.

Aqua Dyn commença par une compréhension de la nature de l'eau et de ses mystères… puis travailla sur les technologies permettant de lui restituer sa pureté à tous les niveaux : physique, chimique et bactériologique, car il n'est pas question de toucher aux niveaux supérieurs de l'eau sans lui avoir restitué sa pureté fondamentale. Un premier enjeu fut donc à la base de l’entreprise : savoir traiter toutes sortes de pollutions pour arriver à cette eau pure, puis la recharger de ces ondes biologiques pour lui restituer sa vraie nature d'eau pure et vivante.
Ce nouveau concept, appelé PSE (Procédé de Structuration de l'Eau) par Yann Olivaux (biophysicien, auteur, conférencier), redéfinit une trame énergétique et structurante des molécules d'eau, leur restituant la propriété de "biocompatibilité" avec nos eaux biologiques (eaux du corps humain). Cette qualité énergétique permet une meilleure information des échanges cellulaires, et améliore de ce fait toutes nos fonctions métaboliques. N'oublions pas que nous sommes composés de 70% à 90% d'eau ! Certains scientifiques vont jusqu'à identifier le corps à un "cristal liquide".
Ce fut donc, dans un premier temps, une longue période de recherches s'échelonnant sur plusieurs années, permettant d'innover de nouvelles technologies, afin d'améliorer les performances qualitatives et quantitatives des traitements de l'eau.

Parallèlement, Aqua Dyn commença à distribuer cette eau dans de nombreux endroits publics d'Auroville. Les résultats furent tout à fait en accord avec ceux dont parlait Marcel Violet, sentiment de mieux être et de plus grande énergie. Travaillant avec des membres du corps médical et scientifique, l’équipe d’Aqua Dyn constata un rééquilibrage du terrain biologique qui redonnait au corps des possibilités pour se défendre contre les agressions extérieures.  La qualité de cette eau fut objectivée sur les végétaux donnant des résultats tout à fait étonnants avec une croissance jusqu’à 30% supérieure par rapport à l’eau du robinet. Les faits et l'expérimentation donnaient à l’action de plus en plus le sens d'une "mission" pour diffuser cette technologie de par le monde et la rendre accessible au plus grand nombre.
Devant les bénéfices de cette eau, de nombreuses personnes enthousiastes ont offert généreusement leur aide financière pour en multiplier les points de distribution dans des villages démunis en terme d'hygiène et de santé.

Point de distribution publicDepuis 1993, l’entreprise a installé une cinquantaine de points de distribution publics et gratuits pouvant fournir de 100 à 10.000 litres d'eau par jour, suivant les besoins. Aqua Dyn a équipé une grande partie des centres de réfugiés Tibétains en Inde et de nombreux villages affectés par le Tsunami de décembre 2004.
Le cheminement s’est poursuivit durant de nombreuses années dans la Recherche, le Service et l'Humanitaire… La motivation étant basée sur la certitude de participer à une noble cause, puisqu'il s'agissait d'améliorer ce bien essentiel qu'est la Santé. Les demandes venant d'Europe se faisant de plus en plus nombreuses, Aqua Dyn mit au point une fontaine domestique (la Fontaine Mélusine) bénéficiant des technologies de purification les plus performantes (osmose inverse et filtres à charbon actif) auxquelles se sont ajoutées les  technologies de bio-dynamisation et d'information lumineuse et sonore rejoignant ainsi le beau travail du docteur Japonais Masaru Emoto.
La fontaine Mélusine fut certifiée CE. L’aventure Européenne pouvait commencer. Aqua Dyn France se mit en place dans l'année 2007, porté par ce même esprit d'Aventure et de Partage d'un bienfait fondamentalement simple et naturel à offrir à l'humanité.

 

Aqua Dyn, une éthique

Rares sont les entreprises qui ont commencé leur aventure en oeuvrant d'abord dans l'humanitaire. C'est le cas d'Aqua Dyn qui depuis 14 ans, en parallèle de la recherche sur l'eau, installe des systèmes de purification et de dynamisation d'eau dans des centres de réfugiés et des villages en Inde. Devant la demande croissante des Européens pour obtenir cette qualité d'eau, Aqua Dyn a développé la Fontaine Mélusine. C'est dans ce même esprit que nous travaillons, en France, où respect de l'homme et de la nature, éthique de fonctionnement et logique du vivant prennent tout leur sens.

L'histoire du Colibri ...

colibriUn gigantesque incendie ravage la forêt. Les animaux assistent impuissants à la progression inexorable de ce désastre. Seul un petit colibri s’active. Il plonge dans la rivière, recueille une goutte d’eau dans son bec, va la jeter sur le brasier et recommence sans relâche.

«Colibri, tu sais que tu ne peux rien tout seul contre cet incendie, tu sais que la goutte que tu jettes dans les flammes n’a aucune chance de l’éteindre ?» lui disent les animaux de la forêt.

«Je le sais», répond le colibri, «mais je fais ma part».

...NEkTar] : conception, réalisation et référencement de sites internet à Nantes